À la Mémoire de Lee Zeitouni
by Mimi de Castro

Lee Zeitouni

Lee Zeitouni (1986-2011)

Le 16 septembre 2011, alors qu’elle se rendait au travail, la vie de Lee Zeitouni fut brusquement interrompue. Percut´┐Że par une voiture que conduisaient deux touristes français elle est tuée sur le champ. Ces hommes sans conscience prennent la fuite et ne s’arrêtent même pas pour constater le résultat de leur action. Ils s'embarquent sur le premier avion à destination de Paris où le bras de la justice Israélienne ne peut les atteindre.
Lee n’avait que 25ans, sa vie venait de commencer, elle faisait des plans d’avenir avec son compagnon, avait reçu une bourse d’étude à Phéonix, Arizona comme prof de gymnastique. C’est grâce à son amour pour Ro’i son fiancé qu’elle décide de rester en Israël.


Pleine de vie et d’enthousiasme, belle comme le jour, radieuse, aimante et pleine de compassion, Lee était entourée d’amis qui l’adoraient. Chère à sa famille elle partageait son temps entre eux et son travail à Tel-Aviv. La plus jeune de la famille, elle s’intéressait à la vie de sa sœur et de ses frères qui lui confiaient leurs soucis et préoccupations.


Lee avait un cœur d’or qui s’ouvrait avec amour pour les animaux qu’elle accueillait sans hésitation. Partageant cette compassion avec Kate, sa mère, elle ramenait à la maison des chats et des chiens abandonnés qui trouvaient un abri jusqu'à ce qu’ils puissent affronter la vie sans assistance.


Il n’y avait personne qui résistait à son charme, et son doux sourire. Indépendante, elle voulait prendre dans sa vie les décisions importantes sans l’influence des autres. Elle donnait de son temps et de son attention à qui en avait besoin. Studieuse, elle prenait au sérieux ses études et ses responsabilités. Après son service militaire qu’elle termine avec honneur, elle passe une année scolaire à Phoenix, aux États-Unis, chez Linda, une cousine afin de suivre des cours à l’université.


Lee adorait la danse et elle était douée pour tout exercice physique. Sa grâce et son élégance étaient innées. Elle s’habillait d’une façon simple mais en même temps exotique, ayant hérité de son père Itzik, le sens des couleurs et des formes qu’il exprime dans sa peinture.
Lee avait tout pour réussir, la vie pleine de promesses lui souriait. Mais le destin que l’on ne peut combattre avait d’autres plans pour Lee. Et la voici abattue sans raison, prise en pleine jeunesse à tout jamais. Le cœur et la raison ne peuvent expliquer cette perte et la douleur nous poursuivra pour toujours.

______

Lee
3 October 2011

Lee came down the mountain dressed in light;
With a beauty shining and radiating bright.
In that brief moment she lived on earth,
And right from the moment of her birth,
She brought to us her golden personality,
Her laughter rang with her grace and generosity.
O! Lee, you could be compared to a ray of sun
As around you a web of love was immediately spun!
There wasn’t one who escaped your tender spirit
And the love you radiated was infinite.
Your compassion flowed from a generous heart
And from your presence it was so hard to part.
Your beautiful eyes, Lee, reflected the sky above
As your tender soul diffused this constant love:
Shining for your family, your friends and all creation
With no strings attached and free of any condition.
Gifted with an aura of pure golden light burning
You stood in peace and acceptance all enfolding.
One can’t stop the Life cycle or the Time from flowing
Yet our love for you will be forever glowing,
For all of us who were lucky enough to know you
Exists in our memory a living vibrant image of you
For all who love you there will always be
A void that can never be filled without Lee.

 

Elle a vu le jour
11 October 2011

Au pied des montagnes de Beit Shean à Nevé-Our
C’est en avril que notre Lee a vu le jour.
Dans cette vallée  aride et sévère où en dépit de tout
Les courageux habitants de la nature arrivent à bout
Et bravement cultivent dans leurs riches vergers,
Fruits de toutes les sortes, et légumes variés.
Nourrie par le vent du désert, Lee, fleur exotique
A respiré le parfum des vastes espaces désertiques.
Elle a vécu avec sa famille et ses amis des jours
Insouciants,  grandissant entourée d’amour.
Le clair de lune a illuminé ses premiers pas de danse,
Ses cris de joie, ses amitiés et de l’amour les transes.
D’ici elle est partit avec l’intention de conquérir ce monde
D’y travailler, étudier, apprendre et rejoindre la ronde.
Hélas interrompue et de courte durée fut son aventure,
Sa vie, ses études, ses expériences et tout le futur!
Lee, si belle, élégante, gracieuse, amusante et inoubliable
Tu as glissé dans nos vies, telle une vraie princesse de fable.

 

Mimi de Castro
11 October 2011

___

 

Lee’s Memorial
16 August 2012

Lee, days have come and gone without your presence
And nothing in our world has stayed the same.
In spite of the pain we have continued our existence
But I must truly say we forged ahead rather lame.

Your picture is forever imprinted in our memory,
Your beauty, smile, laughter, and humor too
Blessed to have known you, we certainly carry
With pride and great emotion the image of you

Dearest Lily, your name is just like that of the flower.
It conjures visions of delicate beauty and exotic scents.
Your short passage on this earth gushed like a shower,
Bequeathing bounties, affection and many splendid events.

We are all here together today, our hearts full of love,
Paying tribute to our sweet Lily taken away too soon.
She’s an angel now, whose abode is in the sky above;
All wreathed in blossoms crowned by a crescent moon.

Her eyes light up the sun, they cheer us on forward
She inspires each one of us to continue down the way
Her spirit fills us with strength and power onward
To make her proud we must not from life stray.

 

Mimi de Castro
Toronto, 6 August 2012

___